La kinésiologie musicale

Nous participons tous à la création. Nous sommes tous des rois, poètes, musiciens ; il n’est que de s’ouvrir comme un lotus pour découvrir ce qui est en nous. ” Henry Miller.

Historique

La kinésiologie musicale a été inventée en réponse au stress des musiciens, au trac, à l’inconfort de leur posture et à l’exigence extrême de leur entraînement professionnel, comparable à celui des sportifs : ultra-précision technique, concentration extrême, dépassement de soi pour des performances dont l’intensité est parfois « surhumaine ». Les deux pratiques, à moins de conduire à des catastrophes physiques, ont dû concilier discipline et lâcher prise, découvrir de nouvelles voies pour la concentration et l’utilisation créative du cerveau et de l’imagination…

Les musiciens cherchent détente, précision, justesse et libération de l’expression scénique. La kinésiologie musicale, a mis les techniques de gestion du stress, de pédagogie créative et de l’énergétique, à leur service depuis presque 20 ans. (Plusieurs praticiens ont créé leurs techniques aux Etats-Unis, Des médecins autrichiens ont créé la leur et ont publié le premier livre traduit en français détaillant leurs outils au service des musiciens classiques.)  J’ai expérimenté et pratiqué depuis 1998 une centaine de nouvelles techniques spécifiques à l’entraînement vocal et l’accompagnement des instrumentistes  pour :

merci à Bruno Totaro
  • Libérer le corps et l’esprit du trac
  • Neutraliser le stress qui bloque l’apprentissage musical, intégrer les techniques de détente profonde pour faciliter la coordination, la mémorisation, l’amélioration de la motricité fine, l’intégration sensorielle et kinesthésique.
  • Développer l’auto-gestion émotionnelle pour libérer l’expression et la connexion profonde à l’auditeur ou au spectateur.
  • Progresser dans la justesse, le ressenti rythmique, l’expressivité
  • Développer mémoire et créativité

Qui dit Kinésiologie dit test musculaire pour l’exploration

Le test musculaire  permet de dialoguer instantanément avec toutes vos dimensions énergétiques et le champ d’information global auquel vous êtes relié.e pour approcher et libérer l’origine précise des blocages rencontrés dans votre pratique artistique.

Dans ma boîte à outils  :
-Une collection de mouvements et postures pour faciliter le centrage, la latéralisation, la concentration.
-Des outils ludiques pour créer vos stratégies personnelles de changement (des motsverbalisation, visualisation, changement de point de vue…)
-Des techniques d’équilibration énergétique (points d’équilibration des méridiens et/points réflexes, élixirs, mouvements oculaires, harmonisations des chakras…)
-Mes meilleurs outils de libération des charges émotionnelles (présentes, passées ou anticipées)
-Jeux de rôles, mises en situation réelles ou virtuelles (visualisations et répétition musicale et/ou instrumentale mentale)
-Musique, son (voix, diapasons, bols chantants) ou votre propre voix pour équilibrer et nourrir votre corps vibratoire


En savoir plus sur les séances individuelles ? 

En savoir plus pour devenire praticien.net

PS : La note qui accompagne la plupart de mes documents « publicitaires » est celle-ci :

La kinésiologie est un art du bien-être et ne constitue pas la réponse à toutes les questions.
Elle ne vous épargne pas de découvrir qui vous êtes, et comment vous en êtes arrivés là où vous en êtes : Enlever une épine du pied ne vous apprend rien. Découvrir comment arrêter de marcher dans les épines peut vous apprendre un début de sagesse intérieure…

Elle n’est ni une science, son domaine n’est ni médical ni (psycho) thérapeutique.
L’utiliser pour votre bien-être ne vous dispense pas de consulter et suivre les conseils des professionnels de la santé et de la thérapie, qui sont seuls compétents à diagnostiquer et traiter vos symptômes dans ces domaines.
Votre praticien(ne) vous orientera vers un professionnel de santé si votre demande dépasse manifestement sa compétence et nécessite une prise en charge médicale ou thérapeutique.

3 réflexions sur “La kinésiologie musicale

  1. Je suis moi-même kinésiologue exerçant à Bordeaux. Je suis très touchée par votre sincérité, votre éthique, votre rigueur. Egalement la générosité de toutes les informations que vous mettez à disposition de vos lecteurs. J’aurais aimé vous rencontrer 🙂 Alors, je vous souhaite une belle route de lumière… la lumière vous l’avez déjà, disons donc, une belle route !
    Muriel Laradi

    J’aime

  2. PS : je viens de m’inscrire pour recevoir vos newsletters. J’aime nourrir ma conscience à différentes sources et j’aime la vôtre. Je conçois moi-aussi des newsletters (des « infograines »). Si vous voulez les consulter, vous en saurez plus sur ma vision. Vous pouvez le faire depuis mon site http://www.agir-pour-soi.com. BIen chaleureusement, Muriel Laradi

    J’aime

  3. ALLAIN Catherine

    Je suis moi aussi kinésiologue, et il est rare de lire un message aussi sincère et authentique de recherche et de questionnement. Sortir des sentiers battus même si je ne renie absolument pas ce que j’ai appris au début de mon parcours et que je continue à enseigner aujourd’hui, m’amène à utiliser la kinésiologie comme outil de co-création avec l’univers, ce que vous faites également. Bon chemin sur la voie de la connaissance et de la compassion.
    Catherine Allain

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s