La peur libère nos ailes…

“Trouvez ce dont une personne a le plus peur et vous saurez de quoi sera faite sa prochaine étape de croissance.”
Carl Gustav Jung

…Ah! Si la Peur donnait des ailes…

Dans Astérix et les Normands, des barbares intrépides explorent le monde à la recherche du secret de la peur, émotion qu’ils ignorent et qu’ils veulent connaître pour réaliser leur plus grand Rêve : voler et sauter des falaises de Normandie et pouvoir les survoler comme des oiseaux…! En rencontrant Goudurix, un jeune lutécien*  bobo totalement décalé, ils pensent avoir décroché le gros lot car c’est un véritable champion : il a peur de tout!
Cette épopée humoristique a bercé mon enfance, et je ne résisterai pas à l’envie d’emprunter les traits de quelques personnages…

*parisien de l’époque


Imaginez un monde barbare, où vos parents auraient été obligés de vous couper les ailes pour assurer votre survie en faisant de vous des guerriers dignes de ce nom. Obligés de raboter votre sensibilité pour que vous puissiez aller au combat, affronter des ennemis terrifiants et sanguinaires. Ne ressentir ni la peur, ni la pitié, alterner habilement entre combattre, fuir à l’abri et se rendre invisible pour survivre.

Émousser son ressenti et ses réactions émotionnelles est un gage de survie…à court terme. Mais l’espérance de vie en solitaire dans un monde où le danger est constant est quand même réduite. A moins de créer des liens d’entraide forte, un groupe solidaire qui permette de se reposer à l’abri, quand les autres veillent. On peut alors spécialiser les rôles, entre héros et poètes.
L’histoire d’Astérix et les Normands reprend les codes d’un monde ancien, où la sensibilité, la fibre artistique (Assurancetourix le barde est plutôt tourné en ridicule) semblent de mauvaises réponses à la survie de l’espèce.
Lorsque les conditions de vie changent, que la créativité et l’innovation sont plus importantes pour la survie du groupe que le corps à corps contre des ennemis sanguinaires…on aimerait qu’il nous repousse des ailes, que nos perceptions fines, notre créativité, notre intuition puissent revenir et nous offrir de nouvelles solutions.

Si c’est le cas pour un groupe, ça l’est aussi pour notre destin individuel. A l’ère où n’importe quel algorithme ou (c’est peut-être, j’espère, bientôt dépassé) un travailleur exploité plus à l’Est fait votre travail pour bien moins cher que vous, votre survie est menacée. Le combat, la fuite ou la résistance ne vous sauveront pas, pas à moyen terme. Les ennemis sanguinaires que nous affrontons aujourd’hui s’appellent « marché », concurrence internationale, cybercriminalité, catastrophes plus ou moins naturelles, sanitaires, climatiques…

…elle serait désirable

Mais pourquoi faire des milliers de kilomètres pour découvrir le Secret de la peur?
Nous sommes tous des Normands, pétris de peurs secrètes refoulées pour mieux combattre. Nous méprisons les lutéciens bobos et peureux, pensant que la peur rend faible et qu’il faut être fort pour survivre. Nos héros « blindés » ont pour nom John Wayne, Silvester Stallone, Schwarzenegger… Ils jouent les forts qui ont perdu le contact avec leurs désirs profonds. Nous les voyons souvent souffrir de ne pouvoir ouvrir leurs coeurs, déployer des talents artistiques, et vivre heureux en savourant simplement le « repos du guerrier ». Ils sont des modèles en voie de disparition.
Pendant que tout le monde se lamente sur le manque de mobilité, de créativité, d’innovation, nous continuons à perpétuer une Tradition où les émotions, signes de faiblesse, sont refoulées systématiquement. Notre éducation ( = l’exemple, les récits et le conditionnement obtenu par récompense et punition) fait de nous des Normands et nous désirons ardemment soutirer le secret de cette « Peur qui donne des ailes »…

A la recherche du secret de nos peurs

La bonne nouvelle, c’est que nous sommes aussi, secrètement, ce lutécien paralysé par la peur que nous méprisons tant. Nous sommes passés maîtres dans l’art d’éviter ce qui nous fait peur, mine de rien, et avons organisé notre vie pour surmonter ou contourner les obstacles vers ce que nous désirons, en évitant que nos peurs, nos hontes et nos faiblesse nous explosent au visage. Nous pensons que nos peurs d’enfants, nos terreurs existentielles, nos angoisses doivent être combattues, éloignées, repoussées et cela nous rend très précautionneux.

Comme dans un champ de mines, nous parcourons notre vie en espérant ne pas rencontrer ce qui nous fait le plus peur. Lorsque nous avons identifié un lieu, un scénario ou des personnes qui pourraient nous y confronter, nous organisons les chemins de traverses pour ne pas y faire face. Ce contraste entre ce que nous acceptons de dévoiler et la réalité intérieure nous affecte secrètement. Il nous coupe de notre énergie spontanée de vie tant nous prenons de précautions pour ne pas sauter sur les mines qui jonchent notre chemin de vie et s’accumulent, au fur et à mesure des nouvelles peurs qui s’agglutinent aux premières. Notre espace intérieur se réduit, nous pouvons avoir l’impression d’étouffer et de ne plus savoir où aller, ni comment nous comporter « spontanément » sans tout contrôler.

Vos peurs, surtout les plus secrètes, contiennent un formidable réservoir d’énergie pour retrouver l’optimisme, la motivation, la joie, la vitalité que vous cherchez.

Depuis mars 2020, ma conclusion a été qu’il était urgent de mettre au point un programme accessible pour libérer cette énergie. Que les parts créatives, intuitives, artistiques et sensibles que je perçois à travers nos séances de kinésiologie ou coaching créatif depuis toutes ces années cessent de s’excuser et prennent pleinement leur place dans vos quotidiens, vos relations, vos carrières.

J’ai donc rassemblé outils, techniques, supports et organisé un programme complet, à commencer par un livre/agenda pour transformer radicalement le territoire de vos peurs sur 12 jours (Initiation), 12 semaines (De la peur à la Joie)ou 12 mois (365 façons d’accueillir vos peurs et prendre votre envol  ).
Reprendre contact avec vos Rêves, clarifier vos objectifs véritables, remettre de l’ordre dans vos agendas, déjouer la procrastination et commencer à réaliser ce qui est essentiel pour vous.
Voilà ce que je vous propose d’accomplir par vous-même.
Car personne ne le fera à votre place. Jamais. 

A quoi peut bien ressembler cet agenda de libération des peurs?

Avec ce programme, vous allez voir la culpabilité disparaître, observer le retournement de situation qui se produit lorsqu’on commence à déminer nos peurs pour en extraire l’énergie emprisonnée.

Vous deviendrez un.e expert.e pour déblayer, petit à petit, les gravats des explosions précédentes, traumas ordinaires ou invivables dans lesquels baigne le champ de bataille de votre quotidien.

Vous apprendrez comment récupérer 80% de vitalité en seulement quelques minutes par jour, sans technique compliquée ou discipline contraignante.

Et vous saurez pourquoi le bien-être durable commence là où la lutte épuisante contre vous-même s’arrête.

Si vous êtes toujours en train de lire, c’est sans doute que vous avez déjà saisi que mettre les pieds dans vos territoires « minés » ne fera pas exploser votre vie. Bien au contraire. C’est le moment idéal pour faire de notre champ de bataille un Eden véritable. Fait maison.

Bienvenue dans votre nouveau métier de « démineur » intérieur !


Et si j’ai peur de commencer?  

Pour que vous puissiez ressentir les effets de ces outils, quelque chose doit changer dans votre quotidien. C’est pourquoi je vous propose de tester ma boîte à outils Kinesio 2.0 dans un programme d’Initiation sur 12 jours..

Entraînements « solo », trucs, astuces, pratiques, exercices progressifs de relaxation, gestion émotionnelle, visualisation, écoute corporelle, pratiques artistiques ou mouvements énergétique pour tous. Un espace personnel en ligne et des messages quotidiens vous garderont en phase avec l’objectif que vous aurez choisi pour ce mini-parcours et votre mieux-être au quotidien.  


Tout de suite?  Un cadeau pour découvrir…

Suite à l’article « Qui tire les ficelles » du 12 décembre 2021 , j’ai reçu de nombreuses demandes pour un support audio de guidance. Le Voici. Enregistré en direct au bord de l’Océan il inclut son environnement naturel, sans mixage ni amélioration…
Il ne comporte ni « pop up » obligatoire vous demandant vos coordonnées avant de l’écouter, ni marketing secret pour vous convertir à mes techniques…

La Souveraineté est mon objectif. Cet audio est donc un partage gratuit.

Audio d’accompagnement pour accompagner et transmuter la vibration de peur.

Tout ce que je vous demanderai, pour un échange équitable, est de l’utiliser dans les 5 jours au plus tard après réception ou découverte ( après il disparaîtra dans la masse des « oui, c’est super, j’ai envie de faire ça…) et de partager vos commentaires en privé avec moi (coordonnées et formulaire de contact ci-dessous).
Ils m’aideront à améliorer le programme « 365 jours pour accueillir vos peurs et prendre votre envol »