Oui, vous êtes tous musiciens !

arc en ciel vibratoireCes pages sont dédiés aux amoureux du Son, de la Voix, de la Musique afin que ces pratiques riment définitivement avec bien-être et développement de Soi.

Qui que vous soyez, je vous invite à ne plus attendre un seul instant pour oser chanter, jouer d’un instrument, explorer par l’écoute les espaces musicaux de toutes époques et toutes destinations, et pourquoi pas se lancer pour écrire des chansons, improviser et jouer en groupe : autant de pratiques pour assumer la fonction créatrice, aussi essentielle à la vie que la nutrition ou la relation.

(La musique est encore la seule pratique où travailler se dit « jouer »…)

“La signification profonde de la musique réside dans son action bénéfique pour le musicien lui-même et pour l’auditeur et dans le renforcement de l’énergie vitale du public. ” John Diamond.

Un besoin universel

Quelques soient les murs dressés, les personnalités à affronter, les désastres pédagogiques, tant de gens se sont obstinés et s’obstinent encore à apprendre et pratiquer une forme de musique… à contre-courant du message global de consommation passive de notre époque sur-industrialisée (« dormez, on crée pour vous… ») : Ceci renforce ma conviction selon laquelle la musique et l’art en général sont des besoins aussi essentiels à l’être humain que le mouvement, la nutrition ou l’activité sexuelle.

J’ai cessé de croire depuis longtemps que l’art est un « don ». La marche et la parole dans ce cas sont aussi des dons : en l’absence de stimulation, de modèle, de pratique, ni la marche ni la parole ne peuvent se développer. Les talents humains sont ainsi faits qu’ils se révèlent dans le vivant, à travers la relation humaine bienveillante que  l’on  appelle  parfois éducation, à ne pas confondre avec le gavage mental systématique qui porte parfois ce nom… La créativité (couleur, musique, forme, geste, récit…) est un talent humain souvent étouffé dans l’œuf sans aucun scrupule. On considère aujourd’hui comme une forme de maltraitance le fait de ne pas pouvoir apprendre à lire et à écrire. On préfère penser que les capacités créatives sont en option, de moindre importance… et que l’on pourra s’en occuper après (quand la période idéale d’épanouissement sera passée…). Les musiciens actifs sont finalement une élite, les autres étant invités à se taire (tu chantes faux…) et à devenir spectateurs.

Je considère que l’usage de notre « langue maternelle musicale » est un droit de naissance. L’enseigner comme une langue morte, de façon analytique, autoritaire, en oubliant le corps, l’émotion, l’énergie me paraît aussi étrange que d’apprendre à écrire à un enfant avant de lui apprendre à parler.

Rappelez-vous donc à l’instant que votre âme est musicienne ! Libérez ce potentiel, quelle que soit la forme de pratique que vous choisirez, et vous transformerez votre vie au-delà de ce que vous imaginez.

Libérez votre potentiel de création et vous modifiez votre rapport au monde : vous découvrez le « sourire du vivant », celui-là même qui fait couler les mots que je suis en train d’écrire sur cette page, avec un plaisir et une joie ineffables. Vous cesserez peut-être même de « consommer » le monde, de dévorer ou fumer les substances qui vous font ressentir votre être comme (au choix) rempli, fluide, libre, centré, ou joyeux… la création vous videra et vous comblera à la fois.

Libérez votre potentiel de justesse et transformez la manière dont vous « vocalisez » votre parole : l’échange d’énergie entre ce que vous avez à exprimer, ce que vous touchez dans votre auditeur, ce que vous acceptez de toucher en vous lorsque vous vous exprimez…

Libérez votre potentiel rythmique en reconstruisant votre mobilité et votre conscience corporelle globale. C’est aussi une clé pour votre rapport au temps, pour l’énergie que vous consacrez au rythme de vos journées, pour une relation harmonieuse à l’agenda…

Libérer votre potentiel d’écoute vous ouvrira le monde de l’autre… et le vôtre. Que diriez-vous d’entendre, au-delà des mots, le chant de l’expression émotionnelle, des besoins inexprimés, les possibilités de vie ?

Composez la musique de votre vie

Chacun peut rendre conscients les paramètres de la musique déjà inscrits en lui/elle. L’architecture de notre corps reflète la divine proportion universellement reliée à l’architecture du son et de ses harmoniques. Le mouvement, la marche, la parole sont autant de compositions rythmiques et mélodiques dont nous pouvons devenir les auteurs conscients. Ceci nous relie à la Beauté et nous permet d’intégrer, dans notre fonctionnement quotidien, une plus large part de notre potentiel physique, mental, émotionnel et essentiel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s