Jour 7- C’est la fin

Savez-vous quelle est la ressource la plus universelle, qui ne coûte rien, dont tout le monde dispose, et que tous les industriels s’arrachent? On peut dire à la fois qu’elle est très abondante, mais que son déficit est un problème majeur de notre temps.
Lorsqu’on en manque, on peut se mettre en danger physique. Et lorsqu’on parvient à la capter, on peut nous amener à faire et acheter à peu près n’importe quoi…

Toujours pas?

L’attention.

Mon attention est mon bien le plus précieux. Lorsque je n’arrive pas à me concentrer, lorsque je me disperse, le temps de ma journée disparaît à vitesse grand V…
Les grandes marques redoublent de créativité pour attirer notre attention et nous raconter l’histoire qui va nous captiver, nous faire plonger dans l’émotion, le désir et Paf, ça y est vous avez acheté un truc inutile, ou bien plus cher que prévu !
Chaque minute de votre attention est convoitée. Le Smartphone, les mails, la télévision, vos proches… tout le monde tente d’attirer votre attention. Potentiellement, si vous ne résistez pas, vous passez votre journée à surfer d’une urgence à une tentation, vous changeant les idées avec une distraction, une tâche obligatoire, un appel, un message qui attise votre curiosité, une demande pressante à laquelle vous n’avez pas le courage de dire non… Le soir venu, vous vous demandez ce que vous aviez vraiment décidé de faire de votre journée et commencez à regretter. Votre attention est alors captée par les mémoires douloureuses, les culpabilités, les frustrations, les sentiments refoulés qui attendaient à la porte de votre Conscience. Vous ruminez. Si vous arrivez à sortir du cycle et vous réveiller, alors vous êtes prêt.e pour entendre ceci :

Chaque minute volée de votre attention est une minute perdue qui ne reviendra plus!

Croyez-moi. Chaque minute où vous faites ce que vous n‘avez pas décidé de faire, mais qu’on vous a convaincu de faire (quelque soit la technique de persuasion…) est décomptée de votre vie.
Pendant ce temps, vos rêves et vos projets vous attendent.
Combien de jours gardez-vous un enthousiasme et un émerveillement après un stage, une méditation, une expérience d’un état de conscience « extatique », qui vous a bouleversé.e au point de vous dire « plus jamais je ne serai comme avant »?
Je dirais… environ 7 jours.*
Au bout d’une semaine, le nombre de parasites, la masse des nouveautés, des urgences, des habitudes auront eu raison de votre émotion, de vos « résolutions » (en début d’année, on peut aller jusqu’à un mois…)
Alors c’est fini. Ce qui aurait pu être un tournant décisif dans votre vie devient un beau souvenir.

Enfoui sous les milliers de petites choses inutiles ou non choisies qui captent votre attention et grignotent votre vie, minute après minute.

Si vous voulez vraiment changer en profondeur et tout de suite, vous avez plusieurs choix.

Déménagez en pleine Nature, seul.e, à l’abri de toute interruption, distraction, sollicitation Marketing, le temps de travailler sur votre rêve ou votre projet, de décider qui vous voulez être ou vers quoi vous voulez aller.
Un peu rude.

OU : Engagez un coach ou maintenez le contact avec les personnes qui vous stimulent et maintiennent l’ambiance dont vous avez besoin pour organiser votre vie présente en fonction de votre rêve, projet…
Gérez votre agenda en dégageant de l’espace VIDE. Si le Blanc intégral ne peut subsister, écrivez-y : J’installe mon futur (occupé).

OU : Commencez chaque journée par une méditation/relaxation/visualisation de 15 minutes, pour vous replonger dans ce que vous voulez réellement. Créez-le en image et surtout en émotion. Puis décidez des actions que vous allez mener pour y arriver. Reprenez l’agenda et trouvez de la place. Puis battez-vous pied à pied pour ne JAMAIS utiliser cette place pour un intrus qui viendrait vous vendre un truc super-attractif-mais-totalement-inutile…

Mon journal de bord va retourner à sa place : dans mon cahier privé.

C’était un plaisir de partager avec vous.


*https://www.penserchanger.com/marre-doublier-voici-la-courbe-debbinghaus